Article recommandé

Daniel Tanuro, «Écologie, luttes sociales et révolution (entretiens)»

  À l'Encontre le 31 mai [En mars 2024, les éditions La Dispute publiaient cet ouvrage. Dans l’avant-propos, Alexis Cukier et Marina ...

mardi 23 juillet 2024

L'arrestation de Paul Watson "a été planifiée", "il a été pisté et piégé" mais "il garde le moral", selon la présidente de Sea Shepherd France

 franceinfo le 23 juillet

Invitée sur franceinfo, la présidente de Sea Sheperd France, Lamya Essemlali indique que l'association va faire appel de la décision d'arrestation de Paul Watson. 

Lire la suite

Réensauvagement de la nature : pour la biodiversité ou pour le tourisme ?

 Basta ! ( Nicolas Beublet ) le 22 juillet

Buffles, chevaux sauvages… des projets de réensauvagement des espaces naturels se développent en France et en Europe. Ils protègent la biodiversité mais entrent parfois en concurrence avec l’agriculture, tout en devenant une attraction touristique. 
 
Lire la suite

Des méga-bassines, un port, et des flammes : mobilisation en 3 actes

 Partager c'est Sympa dans le Club de Médiapart le 23 juillet

Le mouvement contre les mégabassines a modifié sa stratégie, et vise une nouvelle cible. Alors que l’an dernier les rassemblements de sainte soline ciblait des chantiers de mégabassines, aujourd’hui, c’est l’aval du système agro-industriel qui est envahi par des milliers de personnes pour exposer le lien entre les 200 projets de méga bassines, et le projet d’agrandissement du port de la Rochelle. 
 
 

Climat et écosystème : Vers une extension du climat méditerranéen en France au XXIᵉ siècle  ?

 The Conversation publié sur ESSF le 22 juillet

Si les émissions de gaz à effet de serre continuent de croître au rythme actuel, la majeure partie de la France métropolitaine pourrait basculer sous un climat de type méditerranéen à la fin du siècle. 
 
Lire la suite

Maroc : « L’eau de Figuig n’est pas à vendre ! »

 Revue L'Anticapitaliste de juillet.

La mobilisation de la population de l’oasis de Figuig contre la privatisation de l’eau ne se dément pas. Huit mois après son déclenchement, le « hirak » (mouvement en français) de Figuig s’affirme aussi déterminé et inventif dans ses formes de lutte. L’Anticapitaliste a rencontré Mustapha Ibrahimi, du comité de coordination du hirak de Figuig, et frère de Mohammed Ibrahimi, dit « Movo » et unique militant du mouvement actuellement incarcéré en raison de son activisme.
 
Lire la suite

Nestlé a prélevé de l’eau en toute illégalité pendant plus de 20 ans

 Médiapart ( Pascale Pascariello ) le 23 juillet

Mediapart a pu lire les conclusions du rapport d’enquête de l’Office français de la biodiversité, rendu au procureur de la République d’Épinal dans le cadre de l’enquête préliminaire visant le groupe pour l’exploitation de forages sans autorisation. Nos révélations. 

Article réservé aux abonné·e·s

Une nouvelle tranche d'aide de 300 millions d'euros pour le Canal Seine-Nord Europe

 Le chiffre du jour de Reporterre (23/07)

300 millions
La Commission européenne vient de valider une nouvelle tranche d'aide de 300 millions d'euros pour le Canal Seine-Nord Europe. Ce canal, censé relier l’Île-de-France au réseau fluvial du Benelux, devrait être achevé en 2030. Long de 107 kilomètres, le futur canal devrait traverser la région Hauts-de-France entre Compiègne (Oise) et le nord de Cambrai (Nord), parallèlement à l’actuel canal du Nord. Cette aide s’ajoute aux 582 millions déjà versés par l’UE pour ce « chantier du siècle » en projet depuis des décennies, dont la construction est évaluée à 5,1 milliards d'euros. Si le projet est présenté comme écologique puisqu’il promet de réduire le fret routier, l'ampleur des travaux interroge. En outre, le canal pose question en matière de gestion de l’eau : son alimentation va monopoliser 35 millions de m3 d’eau.
Lire la suite

Des condamnations exemplaires pour les tueurs d’aigles protégés

Reporterre ( Laure Noualhat ) le 23 juillet

Condamnation, peines dissuasives, procès : plusieurs individus ayant tué des pygargues sont dans le viseur de la justice. Il s’agit de l’aigle le plus rare de France. 
 


 

Joe Biden, le président le plus vert de l’histoire des États-Unis

 Reporterre ( Alexis Gacon ) le 23 juillet

Joe Biden ne rempilera pas à la Maison Blanche. Peut-on dire qu’il a été un président écolo ? Plutôt, à l’échelle étasunienne, où la décroissance ne fait pas partie du vocabulaire. Mais il a aussi multiplié les compromis. 
 


Le changement climatique contribue à augmenter l’utilisation des pesticides en France

 The Conversation le 21 juillet

Les résultats issus de nos modèles statistiques montrent que les agriculteurs français répondent à des hausses de températures et de précipitations en augmentant leur usage de pesticides. Ainsi, toutes choses égales par ailleurs, l’utilisation des pesticides pourrait croître de 5 à 15 % en moyenne en France d’ici à 2050 sous l’effet du changement climatique, principalement via l’effet de la hausse des températures. Ces augmentations concerneraient principalement les fongicides et les herbicides et toucheraient surtout les pesticides les plus nocifs pour la santé et l’environnement. 
 

lundi 22 juillet 2024

Pluies en Alsace : sale temps pour les agriculteurs

 Médiapart ( Dorian Mao (Rue89 Strasbourg) ) le 22 juillet

Entre février et juin 2024, le Bas-Rhin a connu des précipitations historiques. Symptôme du chaos climatique, cet épisode pluvieux a entraîné des pertes agricoles substantielles pour plusieurs centaines d’agriculteurs, toutes cultures confondues. 
 
Article réservé aux abonné·e·s

Au Royaume-Uni, des activistes condamnés à de la prison pour avoir bloqué une autoroute

Médiapart ( Mickaël Correia ) le 22 juillet
 
Cinq militants britanniques de Just Stop Oil ont été condamnés le 18 juillet à quatre et cinq ans d’emprisonnement pour avoir, à la suite d’un appel Zoom, organisé le blocage du périphérique autoroutier de Londres fin 2022. 
 
Article réservé aux abonné·e·s

 L'article de Reporterre : Au Royaume-Uni, des peines de prison inédites pour le blocage d’une autoroute

Hérault : zoom sur le « premier port photovoltaïque de France »

 Infoccitanie le 22 juillet

Le premier parc solaire offshore de Méditerranée lancé par la start-up montpelliéraine SolarinBlue, « Mega Sète », décroche un financement de 6M€.
 
 
Commentaire : En lisant entre les lignes, on peut comprendre que de l'argent public finance des entreprises qui vont utiliser à leur profit une partie du domaine maritime qui est en principe public. Par ailleurs, on ignore quelle structure est à l'initiative de ce média, Infoccitanie, qui serait "indépendant".

Paul Watson, fondateur de l'ONG de défense des océans Sea Shepherd, arrêté par les autorités danoises

 franceinfo le 22 juillet

Le fondateur de l'ONG a été interpellé "sur la base de la notice rouge d'Interpol, mise en place en 2012 suite au mandat d'arrêt du Japon". 
 

Fanfare, blocage, et baignade : La Rochelle haut-lieu de la lutte antibassines

 Reporterre ( Laury-Anne Cholez, Sylvain Lapoix ) le 22 juillet

Une tentative de blocage du port, symbole de l’agro-industrie, le matin ; une grande manifestation rassemblant 6 000 personnes l’après-midi : le 20 juillet, les militants antibassines ont investi La Rochelle. 
 

Retrouvez le résumé des actions et les témoignages de militants antibassines en vidéo sur la page Instagram de Reporterre.

Mine de lithium dans l’Allier, une première : faut-il se réjouir ?

Novethic le 22 juillet
 
Le projet de mine de lithium dans l’Allier vient d’être qualifié d’intérêt national majeur dans le cadre de la transition énergétique. Mais la production de ce minerai, utilisé notamment dans les voitures électriques, est remis en question en raison de ses impacts environnementaux. De quoi réinterroger notre modèle de société. 
 
Lire la suite

 

Les solutions fondées sur la nature sont rentables contre les catastrophes naturelles, selon une étude

 Actu-Environnement le 19 juillet

Les solutions fondées sur la nature (SFN (1) ) sont économiquement rentables pour atténuer les risques de catastrophes naturelles, d'après les conclusions d'une étude (2) publiée dans la revue Science of the Total Environment, le 6 juillet 2024. L'équipe de recherche internationale a recensé plus de 20 000 études scientifiques évaluant l'efficacité économique de ce type d'actions face auxcatastrophes naturelles : inondations, ouragans, vagues de chaleur, etc. Le résultat est sans appel : les SFN se sont avérées rentables pour atténuer les risques dans 95 % des études recensées, quelles que soient les conditions (71 %) ou sous certaines conditions (24 %). 



dimanche 21 juillet 2024

Série : Les larves : des recettes qui font mouche ? - Épisode 1 : Dans la Somme, Ÿnsect, la gigafactory des scarabées

 Médiapart ( Jordan Pouille ) le 21 juillet 

Autorisées depuis trois ans dans l’UE pour l’alimentation des animaux d’élevage, les larves de mouches et de scarabées font rêver les pépites de la « foodtech ». Après une levée de fonds colossale, une start-up a construit une ferme-usine dans la Somme.
 

À La Rochelle, la mobilisation antibassines se réinvente pour déjouer les forces de l’ordre

Médiapart (Amélie Poinssot) le 20 juillet

Le mouvement antibassines a ciblé samedi le port de La Rochelle pour dénoncer les liens entre agro-industrie et accaparement de l’eau, à travers des cortèges rassemblant plusieurs milliers de personnes. Les forces de l’ordre ont repoussé la manifestation en dehors de la zone industrielle et affronté certains militants plus radicaux. 
 
Article réservé aux abonné·e·s

 

Gilles Macagno, auteur de la BD Mauvaise réputation : « les productions agricoles sont moins bonnes alors il faut trouver un coupable donc on accuse les animaux ou la météo »

 GoodPlanet Mag' le 16 juillet

Des loups aux méduses, en passant par les moustiques et les corbeaux, Gilles Macagno tente, avec humour, de réconcilier les lecteurs avec tout un tas d’animaux précédés par leur mauvaise réputation. Dans cet entretien avec GoodPlanet Mag’, il revient sur les aprioris négatifs que l’on peut avoir vis-à-vis certains animaux, les causes de cette méfiance et les conséquences de celle-ci. 
 


Pour les Jeux olympiques et paralympiques : agissez avec nous

 ICAN France le 20 juillet

Les organisations membres de ICAN France, relais de la campagne internationale pour abolir les armes nucléaires (prix Nobel de la paix 2017), invitent les Françaises et les Français à participer à la course au désarmement nucléaire, une nouvelle épreuve mise en place pour la première fois aux Jeux olympiques et paralympiques 2024 du 26 juillet au 8 septembre, pour représenter la France aux côtés de l’écrasante majorité des États qui ont adopté le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN).
 
Le logo qui détourne les anneaux olympiques

samedi 20 juillet 2024

Manifestations anti-bassines : "Ce n'est pas quelque chose de local, c'est mondial", explique l'auteur Nicolas Marjault

 franceinfo le 20 juillet

Nicolas Marjault a publié un ouvrage sur les mégabassines et la "guerre de l'eau". Dans le 12/13 info, il explique que les mobilisations en cours à La Rochelle, samedi 20 juillet, participent d'un enjeu mondial. 

 Commentaire : grosse erreur de casting pour le media macronien. 😄

Contre les mégabassines et l’agrobusiness, touTEs mobiliséEs, touTEs ensemble !

 Communiqué du NPA L'Anticapitaliste du 17 juillet

Une nouvelle étape de la mobilisation internationale contre les mégabassines a démarré hier au Village de l’eau à Melle. Deux temps forts de manifestations sont prévues: vendredi dans la forêt de Saint-Sauvant (86), et samedi sur le port de La Pallice à La Rochelle (17).  

Lire la suite

"Le cycle de l'eau est faux" - Charlène Descollonges

 Limit (https://www.youtube.com/@LIMITMEDIA) le 07 avril

L’eau est notre bien commun, indispensable aux humains, à tous les écosystèmes et à l’ensemble du vivant. Naturellement, l’eau chemine à l’intérieur d’un grand cycle fermé et infini. Mais ça, c’était avant que les humains ne mettent à leur service l’eau douce partout sur la planète, l’eau pour boire, l’eau pour irriguer, l’eau pour produire de l’énergie, l’eau pour transformer ou fabriquer… Alors, pour faire fonctionner notre système économique, on a transformé totalement le cycle de l'eau, on pompe massivement et on rejette là où ça nous arrange, on détourne les cours de l’eau, on endigue les rivières, on construit des barrages et des retenues, on bétonne les zones humides, on déforeste à tour de bras, on pollue, on modifie le climat…
 
 

"Ils nous empoisonnent pour l'argent" - Laure Ducros

 Limit le 14 juillet      (https://www.youtube.com/@LIMITMEDIA)

Laure Ducos est experte sur la stratégie politique de l'environnement et de l'alimentation, facilitatrice, médiatrice et formatrice. Autrice: Les frites viennent des patates, dans les coulisses de notre alimentation et de l'agroindustrie. Elle a été cheffe de projet chez Greenpeace France de 2016 à 2022, où elle a coordonné une campagne de réduction des pesticides avant de se spécialiser sur les questions d’élevage et de consommation de viande. Avant cela, Laure Ducos a travaillé chez BLOOM pour dénoncer les lobbies de la pêche industrielle.
 
 
Commentaire : Un procès en règle de l'agriculture capitaliste et bien plus loin.
 

Le suicide des agriculteurs : un drame humain évitable

 Mr Mondialisation le 18 juillet

Alors que l’agriculture est au cœur d’un enjeu de pérennité alimentaire et de soutenabilité écologique, le malaise est grandissant au sein des professionnels qui manquent cruellement de valorisation. Salaires au plus bas, cas de suicides en augmentation, soumission à la grande distribution et doutes quant à l’avenir du secteur : le monde agricole est en crise. Derrière le suicide des agriculteurs, un modèle à bout de souffle ?



Au festival électro Tomorrowland, 100 000 personnes viennent en avion

 Reporterre ( Mehdi Laïdouni ) le 20 juillet

Tomorrowland, Dour, ou encore les Ardentes : la Belgique est réputée pour ses festivals de musique qui attirent des centaines de milliers de personnes. Avion, plastique... Les émissions de CO2 et la pollution s’envolent. 

 
Commentaire : Il n'y a pas que les JO et d'autres activités internationales qui devraient changer de modèle si on veut maintenir la vie sur Terre.

Fouilles, lacrymos et incendie : une manifestation mouvementée contre les mégabassines

Reporterre ( Laury-Anne Cholez et Pierre-Yves Lerayer ) le 20 juillet

Des fouilles et contrôles à répétition aux champs de paille incendiés par les grenades, l’État a essayé d’empêcher les antibassines de manifester. Des milliers d’opposants ont quand même réussi à se réunir dans la Vienne. 

Lire la suite

 

Comment les militants écolos veulent combattre l’extrême droite

 Reporterre (Lea Guedj) le 20 juillet

Melle ( Deux-Sèvres)  - Le Village de l’eau contre les mégabassines dans le Marais poitevin a pris une coloration antifasciste. Les mouvements écologistes cherchent à construire des ripostes locales contre l’extrême droite. 

Lire la suite

Dans le Poitou, les antibassines remobilisent au nez et à la barbe des autorités

 Médiapart (Amélie Poinssot) le 19 juillet

Plusieurs milliers de personnes étaient mobilisées vendredi dans la Vienne contre les mégabassines. Déjouant l’énorme dispositif policier et l’interdiction de manifester, elles sont parvenues à se rassembler dans le village de Migné-Auxances, au nord de Poitiers. 

Article réservé aux abonné·e·s